12/04/2007

Mariage

Dieu dit, que vous seriez heureux pour toute votre vie.

Je ne sais si Dieu a dit cela, mais je le souhaite de tout mon coeur pour eux.
On dirait le mariage international est bien commun, mais c’est le seul que j’ai témoigné depuis le début, que j’ai souhaité dès le début pour mes deux amis. Je ne sais pas dire si c’est facile ou pas facile, mais ils y arrivent, enfin, malgré la distance, les opinions et pressions des proches et des collègues, l’administration et les papiers, la langue...Tant que l’on se tient, qu’une vie à deux est désormais possible, qu’importe la langue, qui serait loin d’être la condition préalable dans un mariage ?

Depuis, ils vivent tous deux une vie de bonheur.

1 commentaire:

ebolavir a dit…

Dieu (le Dieu des Chrétiens, au moins) n'a jamais promis le bonheur à personne, seulement la vie éternelle pour plus tard. Ce sont les époux qui se sont promis devant Dieu et devant les témoins de s'aimer et de rester fidèles dans le malheur comme dans le bonheur.
A part ça, vous avez raison. La différence de langue n'est pas un obstacle au mariage, j'en suis témoin.