07/07/2007

traducto-extrait

你休执恋,请前行莫久延/ 论兴衰贵贱由天,沧海与桑田,几度变迁/ 把离愁且放宽……
----江儿水·望乡(昆曲)

Ne t’y attache pas, avance, sans délai./ Prospérités ou décadences, noblesse ou humilité, laisse juger le ciel ; de la mer aux champs de muriers, que de vicissitudes. ( variation : combien d’aléas, de vacissitudes.) Va, apaise la nostalgie.
--« Flots· regarder au loin le pays natal » (L’opéra Kunqu)

nb. sur le mal à l'aise de la traduction (ce pour s'amuser plutòt): 1) Vous trouvez bon ou bizarre ce mer-champs de muriers? (un métaphore signifiant la vacissitude avec le temps) 2) n'y a-t-il pas un seul mot qui puisse remplacer regarder au loin?? je m'en souviens pas...

2 commentaires:

xiao-bob a dit…

"de la mer aux champs de muriers, me parait bien convenir définie bien ce que tu veux dire, pour moi c'est bon
(deux erreurs d'attention je crois, il faut écrire "ne t'y attache pas" et vicissitudes)
Aucun mot français ne signifie "regarder au loin" il doit y avoir de tels mots en espagnol mais ils ne font pas l'affaire.

Delphine a dit…

:P je les ai corrigées,merci!