12/02/2009

L'usage de la glace


-Tu vois, comme on est près de la rivière, parfois c'est très pratique.
- Ah?
- Quand je vais à la station du métro, je prends le raccourci. Je marche sur la rivière!


***

-Ah mais il fait chaud ces jours à Pékin!
-Donc maintenant je ne peux plus marcher sur la rivière.
-Ah...



Je me dis que, si je ne publie pas cette photo prise quelques jours avant le nouvel an chinois, lorsque j'allais voir l'appartement dans lequel je m'installe mainetant , la glace va fondre car dans le train qui m'ammèna de Shanghai à Pékin, on annonçait déjà l'ouverture du printemps(开春): c'était bien le jour Chun Fen selon le calendrier lunaire.

L'homme qui a parlé avec moi lors de notre première et deuxième rencontre est devenu mon collocataire et propriétaire de l'appart que j'ai décidé de prendre. Pour prendre un appart, j'ai pris deux bonnes journées pour appeler, prendre les rdvs, arpenter Pékin voir les différentes sortes d'appartements. Ai ainsi compris les règles sous-jacents des entreprises intermédiaires (que j'ai pu finalement contourné), découvert les différentes sortes d'appartements à Pékin. C'est chose intime de visiter la maison des autres et de se renseigner un peu sur la vie des autres.

J'ai bien hésité entre deux appartements, les deux étant du genre de co-habitation avec les propriétaires. L'un est avec une chambre petite et propre, voisine d'une famille de trois bien sympa, se situe dans le quartier où je travaille; l'autre, celui que j'ai pris, est une grande chambre dont la fenêtre et le balcon donnent sur la rivière, un peu moins propre, voisine d'un jeune couple, se situe dans un quartier où le transport est très pratique.

Le facteur décisif du choix, outre l'assurance de la liberté et de la vie privée, est cette rivière qui ne pue pas en été et qui m'a séduite dès que je suis entrée dans la chambre ensoleillée.


***

A un autre moment, je me balladais à Shi Sha Hai(什刹海/后海)dans l'après-midi d'un jour de chute de température. Je n'avais point rendu compte du froid lorsque je sortais, et le résultat en fut ce qu'une fois que je sortis ma main du gant, je ne la sentis plus au bout de 5 secondes.

C'était dans cette condition-là que je m'émervellais du patinage sur glace, jeu que je n'avais jamais essayé jadis. Et en même temps, et juste à côté devant un grand trou au bord du champ de patinage, je voyais la scène qui me faisait trembler du froid: deux hommes, avec un photographe équipé du long objectif photographique, plongaient faire un tour dans l'eau...

Pouf...et je frisssonne.





3 commentaires:

Isabelle a dit…

"l'ouverture du printemps" est une date dans le calendrier solaire traditionnel chinois. En fait, les 24 "saisons" sont divisées selon le mouvement du soleil, non celui de la lune.

Cochonfucius a dit…

Les 24 saisons ont des noms assez évocateurs. Sur ce calendrier, nous les avons en chinois, français, anglais et japonais.

Delphine a dit…

Merci de m'avoir corrigée et de donner ce lien intéressant. Euh..c'est bien Isabelle à Perpi ou Isabelle inconnue? (enfin peu importe..)